Photo officielle 1

 

JARNY 24 juin 2016

société sensibilisation à jarny

Pour stopper l’aveuglement sur le handicap

Changer le regard de la population sur le handicap est un combat perpétuel pour les personnes concernées. Afin de briser les clichés, la sensibilisation doit commencer dès le plus jeune âge. Exemple l’autre jour à Jarny.

Jonathan ignazi a eclaire la curiosite des ecoliers sur le monde du handicap ci dessus de son cote fabrice redin a appris aux eleves le maniement sportif d un fauteuil roulant phot

Jonathan Ignazi a éclairé la curiosité des écoliers sur le monde du handicap (ci-dessus). De son côté, Fabrice Redin a appris aux élèves le maniement sportif d’un fauteuil roulant.

Fabrice redin a appris aux eleves le maniement sportif d un fauteuil roulant photo rl 1467391593

Fabrice Redin a appris aux élèves le maniement sportif d'un fauteuil roulant.

Le Cercle des médaillés Jeunesse et Sports du Pays de Briey a pris pour (bonne) habitude d’organiser des opérations de sensibilisation au handicap auprès des écoles primaires. À Jarny, après Marcel-Pagnol et Langevin-Wallon, c’était cette année au tour de l’école Saint-Exupéry de découvrir les centres d’intérêt, notamment sportifs, des personnes handicapées.

Un même niveau d’entraînement

Autour du président André Perreira, de nombreux bénévoles ont participé à cette journée riche d’enseignements à la salle des sports Auguste-Delaune. Jonathan Ignazi et Fabrice Redin, de la section basket en fauteuil de l’Union sportive du Jarnisy, et Franck Festor, auteur d’exploits hors du commun, se sont chargés d’animer les différents ateliers. Et ce, en compagnie d’Aurélien Cucini, agent de développement au CD 54.

Le début de matinée a été consacré à un débat qui a permis d’éveiller la curiosité des écoliers avec pour objectif de changer les préjugés. Place ensuite aux jeux : les enfants ont participé aux activités proposées tel que le tir au laser, la sarbacane ou encore la boccia (pétanque). Autant de disciplines handisport faisant l’objet de compétitions officielles. Les écoliers se sont ainsi rendu compte que ces activités exigent beaucoup d’entraînement pour atteindre un bon niveau, comme dans n’importe quel sport valide. Plus encore avec le basket en fauteuil : le joueur jarnysien Fabrice Redin a appris dans un premier temps aux élèves le pilotage d’un fauteuil avant de poursuivre par de petites rencontres.

À l’issue de cette journée, le regard des minots sur les personnes handicapées aura changé. La reconnaissance de ces personnes égales à tous passe par ces expériences enrichissantes.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire