Photo officielle 1

 

du 5 novembre 2015

Batilly

Jeanne Crouet, bénévole forçant l’admiration

Jeanne crouet dans le benevolat social depuis 41 ans a recu la medaille de bronze de la jeunesse des sports et de l engagement associatif

Jeanne Crouet, dans le bénévolat social depuis 41 ans, a reçu la médaille de bronze de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif.

Lors d’une réception en mairie de Batilly, Jeanne Crouet a reçu la médaille de bronze de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif.

En présence d’André Perreira, président du Cercle des médaillés du Pays de Briey, le maire Robert Defer, qui la connaît bien, a retracé son parcours avec plaisir. « Jeanne, à 83 ans, conserve toute sa verve et est toujours très active dans le domaine du social, de l’aide aux plus démunis et aux personnes seules jusqu’au bout de leur vie. »

En effet, on comprend de suite que la dame n’a jamais eu les deux pieds dans le même sabot. Entrée à la Croix-Rouge française en 1974, elle est encore à ce jour responsable du vestiaire social de l’équipe de Jœuf-Briey, rattachée à l’unité jarnysienne. Son parcours au sein de cette association a retenu l’attention du Cercle de Briey. « C’est pourquoi nous sommes ensemble ce soir, pour féliciter cette personne qui n’hésite pas une seconde à aider son prochain. »

Le dévouement fait femme

« Je n’aime pas tous ces honneurs », dit la dame avec modestie. Pourtant, notre "drôle de dame" a déjà reçu, le 11 août dernier, la médaille commémorative, à l’occasion des 150 ans de la Croix-Rouge, qui récompense le dévouement et l’engagement dont Jeanne Crouet a fait preuve durant quarante et un ans. Elle a aussi été mise à l’honneur au niveau communal, au cours du repas des aînés, l’an dernier, pour son dévouement et son engagement au sein du CCAS (Centre communal d’action sociale) de Batilly. Elle y a œuvré durant trente et un ans, de 1983 à 2014, « toujours avec la même volonté et la même gentillesse ». Elle s’est d’ailleurs vu remettre la médaille de la ville en reconnaissance de son implication. « Mais si les médailles récompensent toutes ces qualités, c’est avant tout la personne généreuse et humaine que nous devons voir en Jeanne Crouet. C’est grâce à des bénévoles de cette trempe que le monde va un peu mieux. Toutes mes félicitations Mme Crouet. Vous faites l’admiration de votre époux, Marcel, mais aussi de votre famille, de vos collègues et de vos nombreux amis. Je vous souhaite encore une longue vie de bénévole. »

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire