Photo officielle 1

 

Christiane Schoepp et Maurice Rondelli

Des pivots du basket et du foot médaillés

Christiane Schoepp et Maurice Rondelli ont été honorés de la médaille de bronze de la Jeunesse et des Sports pour un très long investissement.

Investis de longue date dans le monde associatif du basket et du football, Christiane Schoepp et Maurice Rondelli ont été distingués par l'attribution de la médaille de bronze de la Jeunesse et des Sports.

Investis de longue date dans le monde associatif du basket et du football, Christiane Schoepp et Maurice Rondelli ont été distingués par l'attribution de la médaille de bronze de la jeunesse et des sports.

Al'aune de l'affluence, salle municipale, on se doute que Christiane Schoepp et Maurice Rondelli ne manquent pas d'amis ! Tous deux étaient récipiendaires de la médaille de bronze de la Jeunesse et des Sports.

La cérémonie s'est déroulée en présence d'André Pereira, président du Cercle des médaillés JS du Pays de Briey, de Jean Wojdacki, adjoint aux sports de la ville de Briey, lui-même dirigeant du Cercle, et du maire de Tucquegnieux, Simon Stachowiak. Celui-ci a retracé en terme élogieux des parcours méritants, chaleureusement applaudis par l'assistance au moment d'épingler le ruban bleu nattier avec des deux raies bleu marine sur les bords.

Christiane Schoepp secrétaire du BCT

Domiciliée à Mance, mais née à Auboué en 1944, elle représente 42 ans de bénévolat. Sur le plan professionnel, elle a été vendeuse de 1961 à 1997, soit 36 ans, jusqu'à la fermeture du magasin Prisunic à Joeuf où Christiane travaillait. Elle s'est mariée à Richard en 1970 à Hagondange.

Au niveau sportif, occupant le poste de pivot, la demoiselle entama une longue carrière de 1955 à 1985, sous les couleurs du Cercle sportif municipal d'Auboué, puis de Joeuf, jusqu'à la disparition de l'équipe féminine. Elle a épousé Richard Schoepp en 1970 à Hagondange. Le couple s'est installé à Mance en 1978. « Je suis venue au club de Tucquegnieux, car c'était le seul à avoir des féminines sur le secteur. J'ai continué à y pratiquer le basket en loisirs, en m'occupant d'entraîner des jeunes, comme les benjamines. Je suis devenue secrétaire du BCT en 2000, poste que j'occupe toujours. Je suis à la table de marque le samedi, éventuellement le dimanche. Je participe aussi à toutes les manifestations festives organisées à Tucquegnieux. »

Maurice Rondelli président du FCT

Mineur au siège d'extraction de Lorraine-Escaut, Maurice Rondelli a vu le jour le 2 décembre 1937 à Tucquegnieux village. « Sur le plan sportif, j'ai d'abord vécu une carrière de joueur, en attaque, au poste d'inter comme on disait alors, sous le maillot de l'USTAC puis du CJT. L'équipe avait alors réussi l'exploit de grimper de 3e série en Promotion en quatre ans. Vers 35 ans, j'ai commencé à m'occuper des gamins au CJT. Par la suite, j'ai joué avec les vétérans, tout en encadrant la section. Depuis huit ans, je suis président du Football-club. »

Epoux de Paulette, père de quatre enfants, heureux grand-père de huit petits enfants, Maurice Rondelli est le « patriarche » d'une famille hyper-sportive. Qu'on en juge au niveau des fils : attaquant, Laurent fut une des gloires de la grande époque du FC Tucquegnieux ; Eric s'illustra en basket pratiquant jusqu'en Nationale 3. Chez les filles : Nadia a été un élément clef des filles du BCT, Maryse pratiqua la gymnastique. L'épouse de Laurent joue au tennis, ses deux fils pratiquent respectivement le football (au CSO Amnéville) et le tennis (à Mancieulles). Après avoir beaucoup donné au sport, Maurice Rondelli apprécierait de voir quelqu'un prendre sa relève à la tête du FCT.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire