Photo officielle 1

 

Les écoliers sensibilisés et sensibles au handicap

Les écoliers sensibilisés et sensibles au handicap

 

Franck Festor (assis) et Aurélien Cucini, lors de l'intervention dans la classe de Sophie Willer à l'école primaire de Mance.

Le Cercle des Médaillés Jeunesse et Sports du Pays de Briey initie des séances pédagogiques auprès des élèves de cours moyen. Rencontre à l'école primaire de Mance.

Intervention en classe proposant un contenu théorique sur le handicap de manière générale, puis mise en situation par des activités sportives handisport dans la cour... À la Maison d'école Robert-Dehlinger de Mance, les élèves de Sophie Willer, 24 élèves, essentiellement de section cours moyen, ont bénéficié de deux temps forts venant d'intervenants extérieurs.

Explications d'André Pereira, président du Cercle des Médaillés Jeunesse et Sports du Pays de Briey. « En accord avec les conseillers pédagogiques, nous réalisons des interventions sur le thème Sport et Handicap en milieu scolaire pour des enfants de CM1 et CM2. Elles sont animées par Laurène Tankosic et Aurélien Cucini de Handisport Lorraine. La présence de Franck Festor, sportif de haut niveau, amputé d'une jambe, permet la rencontre directe avec un sportif handicapé. Lionel Baldin, président de Handisport Jarny, est un spécialiste du basket en fauteuil. Il s'agit de donner aux enfants un autre regard sur les handicapés, les sensibiliser à la vie du handicapé dans son quotidien. »

André Pereira est accompagné de plusieurs membres du Cercle briotin : Olivier Cueillette, Henri Pieczak, Claude Fondeur, Robert Freywald, François Pesavento. L'intervention dure deux heures. Laurène Tankosic, coordinatrice régionale au comité régional handisport de Lorraine, et Aurélien Cucini, agent d'animation et de promotion du comité départemental handisport de Meurthe-et-Moselle, font face à leur jeune public pour une heure de vidéo projection sur écran. Questions, réponses, commentaires et témoignages sur le handicap.

Exemple de courage et de ténacité

Franck Festor, un Mosellan né en 1971 à Metz, marié et père de deux enfants, ayant vécu à Tucquegnieux et Trieux, fait part de son expérience. Conséquence d'un très grave accident de la circulation, circulant à mobylette il a été renversé en 1987 par une voiture, sa jambe a été mutilée. Il s'acharne pendant sept ans à la sauver, mais un jour, Franck prend la décision de se faire amputer. Depuis décembre 1994, il est amputé tibial et appareillé. Extraordinaire exemple de ténacité, Franck Festor détient de multiples records de France en athlétisme paraplégique, deviendra le premier Français à courir un marathon avec sa prothèse : en 2003 à New York. Fin 2007 avec une Américaine paraplégique, Angela Madsen, Franck Festor participe à la transat à la rame en double entre les Canaries et Antigua. Ils finissent 12e en 67 jours. Malgré son handicap, il a toujours multiplié les défis et exploits athlétiques. On lui doit d'avoir créé l'association Bout de vie Lorraine, pour aider et organiser au niveau régional, des rencontres sportives et humaines pour des personnes fraîchement amputées. Plusieurs fauteuils, amenés par l'US Jarny Handisport dans la cour de l'école ont permis de prendre contact avec la difficile réalité de la pratique du handibasket.

 

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire